DANI LARY

C’est à l’âge de 8 ans qu’il contracte la passion de la magie en voyant le magicien Schmoll faire un numéro incroyable avec des bouts de papier. A partir de cet instant, devenir magicien sera une obsession.

Ses premières armes, Dani Lary les fait à 18 ans dans un café-théâtre de Romans. Très vite, il ressent le besoin de sillonner les routes. Les débuts sont difficiles, mais il y croit et sa persévérance va être récompensée. En 1985, il est lauréat du prix du Congrès des Magiciens qui lui permet d’être engagé sur une croisière de luxe où il anime les soirées des passagers.

Cette croisière enchantée lui apporte des rencontres qui changeront le cours de sa vie, comme Pascal Sevran qui lui offrira de faire sa première partie au Casino de Paris. Vite remarqué, il sera invité au Monte Carlo Magic Stars à Monaco où il recevra la Baguette d’Argent qui lui ouvrira les portes de tournées internationales et de galas. Sa carrière est lancée !

Sa rencontre en 1998 avec Patrick Sébastien et sa participation à l’émission du « Plus Grand Cabaret du Monde » vont définitivement asseoir sa notoriété en France. Cela fait 13 ans maintenant que le présentateur lui demande de clôturer son émission mensuelle où Dani Lary a la lourde tâche d’inventer une nouvelle illusion pour chaque final.

UN MAGICIEN HORS NORME

Dani Lary fait voler des pianos, léviter, disparaître et réapparaître des êtres ou des objets à la vitesse de l’éclair. C’est ce qui rend ses tours si impressionnants. Il est le seul en Europe à créer absolument tous ses tours. Il peut se vanter aujourd’hui d’avoir fabriqué plus de 300 illusions et tours de magie.

Au Japon, en Indonésie, en Russie, en Allemagne, au Liban ou dans les Emirats Arabes, il est reconnu comme l’un des plus prestigieux illusionnistes au monde.

Rien n’arrête cet inlassable créateur et aujourd’hui, Dani Lary s’est lancé dans une nouvelle aventure, celle de RETRO TEMPORIS, son tout dernier spectacle où se mêlent l’univers de Jules Verne et de Georges Méliès. La rencontre de 3 esprits passionnés dont le public raffole !

Source : http://www.dani-lary.com/